Au plaisir …

… d’emmener nos enfants voir le monde …

Le Blog

Retour à Salta (Argentine) - 01/09/07 au 18/09/07

Samedi 1 septembre 2007, ce matin, nous reprenons la route vers Salta. Nous comptons y rester plusieurs jours afin de nous reposer. Nous avons également des choses importantes à faire : fixer rendez-vous chez le garagiste pour Idéfix, faire nettoyer le châssis d’Idéfix qui est couvert de sable, de sel et de boue, mettre le site à jour et envoyer quelques mails.

Salta
Salta

Arrivés au camping municipal, nous y retrouvons Peter et Ruth, les suisses rencontrés à Cuzco. Nous y faisons également la connaissance de Coen et Karin-Marijke, des hollandais en 4×4. Ils ont voyagé en Asie pendant trois ans et demi et sont maintenant en Amérique de Sud depuis trois mois. Karin s’occupe particulièrement d’un des chiens sauvages qui errent dans le camping. Elle l’a appelé Happy. Les enfants s’y attachent également chaque jour un peu plus. C’est un couple très sympa et très intéressant. Ils adorent les jeux de société et nous ont fait découvrir le jeu “Les colons de Catane”. Ils jouent également avec les enfants. Yann ne manque pas une occasion pour jouer au jeu “des pirates”. Mais, surtout, les enfants passent toutes les journées avec Lucas, 8 ans, et Orian (3 ans), les enfants de Philippe et Nassera, des français qui sont en Amérique du Sud depuis dix mois.

Salta
Salta

Un soir, Yann et Lucas jouent pendant plus de deux heures au hockey avec des filles argentines, de 14 ans, qui sont arrivées ici avec leur école. Ils jouent également avec des bateaux que Luis, un argentin qui confectionne des bijoux, leur a fait avec des bouteilles en plastique. Yann et Pauline font également un très beau dessin, peint, sur le Pantanal et l’offrent à Coen et Karin.

Salta
Salta

Nous passons ici d’excellents moments. Au fil des jours, d’autres voyageurs arrivent : les allemands Krista et Walter, les suisses Gaby et Yvo, des jeunes français, Nicolas et Jessica, William et Laurence et Sammy, un français qui campe ici depuis plusieurs mois. L’ambiance est très bonne et du coup, nous passons de bons moments à bavarder, à prendre l’apéro, à faire des barbecues tous ensemble, ainsi qu’à préparer nos propres pizzas, cuites au feu de bois dans le four à pizza du camping.

Salta
Salta

Nous avons du mal à trouver un moment pour mettre nos carnets de route à jour, pour nettoyer Idéfix et pour écrire nos mails. Il faut dire que je passe pas mal de temps aussi à laver quotidiennement nos vêtements. Mais nous avons tout de même trouvé le temps de visiter une exposition d’art précolombien et de suivre une procession en l’honneur de la “Virgen de Milagro”, qui chaque année réunit des milliers de croyants devant la cathédrale de Salta.

La plupart des voyageurs apprécient l’ambiance et nous avons tous du mal à fixer une date de départ. Finalement ce sont Coen et Karin et Peter et Ruth qui partent les premiers. Nous partirons demain, mardi. Cap sur la Péninsule de Valdès.